agence immobilière Paris 18
Pourquoi solliciter les services d’une agence immobilière Paris 18 ?
avril 24, 2022

Quelles charges pour un investissement locatif ?

Selon l’INSEE, les investissements locatifs ne représentent que 19% à 22% de toutes les ventes réalisées dans le secteur de l’immobilier. C’est une niche rentable, même si les prix de l’immobilier ont fortement grimpé ces dernières années. Cependant, il existe des charges à prendre en compte pour faire une bonne affaire. Les ignorer, c’est comme sauter d’un bateau en pleine mer sans bouée de sauvetage.

Les charges liées à l’acquisition du bien, sa rénovation et son entretien

Lorsque vous investissez dans le neuf, les frais liés à la rénovation ne sont pas élevés. Dans ce cas, vous devez seulement effectuer des travaux d’amélioration pour que le bien soit adapté aux besoins de vos clients. Cependant, si vous faites un placement dans l’ancien, vous êtes dans l’obligation de gérer les charges pour un investissement locatif. Prenez le temps d’évaluer les dépenses avant de finaliser l’achat. Il est aussi important de prendre en compte les travaux prévus pour la copropriété et les frais exigés par les syndicats. En termes d’entretien, vous ne ferez pas face à cela avant une certaine période. Si vous tombez sur des locataires de mauvaise foi et qui sont très exigeants, apprêtez-vous à dépenser beaucoup d’argent pour entretenir les locaux. C’est la raison pour laquelle vous devez opter pour des contrats d’assurance rentables.

Les charges de gestion locative

Les charges pour un investissement locatif relatives à la gestion locative peuvent fortement varier. En réalité, tout dépend du service de gestion que vous avez choisi. En plus, il est important de savoir que la gestion locative est entièrement à la charge du propriétaire. Entre autres, vous avez les frais de notaire, les impôts, la taxe foncière, les charges d’entretien et de rénovation du bien, etc. Si vous passez par les services d’un intermédiaire ou d’une agence immobilière, vous devez aussi leur payer des frais. En outre, il est important de mentionner que la recherche de bons locataires fait partie de charges locatives. C’est la raison pour laquelle, sur le marché, il existe des contrats de garantie auxquels vous pouvez souscrire. Il y a par exemple la garantie loyers impayés, la garantie dégradation du bien, la garantie vacance locative, etc.

Les taxes et impôts

Il existe principalement deux taxes à la charge du propriétaire. La taxe foncière est la première. En fonction de la zone dans laquelle vous faites votre achat, elle peut faire augmenter le prix de l’immobilier. Il est possible de faire une exonération de la moitié de la taxe foncière dans certaines communes grâce au Pinel sous certaines conditions. Ensuite, il y a la taxe d’habitation qui est à la charge du locataire. En termes d’impôts, il est important de vérifier l’impôt sur le revenu qui représente un poids dans la balance lorsqu’on fait un investissement locatif. En fonction de votre niveau d’imposition, la rentabilité locative peut prendre un véritable coût. Il est donc important de faire un bon choix du dispositif de fiscalité pour amortir certaines dépenses fiscales. C’est la raison pour laquelle les charges pour un investissement locatif doivent être bien prises en compte avant le début du projet.